Les 6 régions viti-vinicoles suisses

En 2015, les cantons suisses cultivaient de la vigne sur près de 150 km2. L’IVVS (Interprofession de la vigne et du vin suisse) a donc défini 6 grandes régions viti-vinicoles : le Valais (33 %), le Vaud (26 %), la Suisse alémanique (18 %), Genève (9 %), le Tessin (7 %) et les Trois Lacs (6 %). Le pays est petit et pourtant les 6 régions se distinguent par leurs encépagements, leurs topographies, leurs climats et leurs sols.

Globalement, la Suisse est un territoire tourmenté où les Alpes représentent les deux tiers du pays, suivies par le Plateau et le Jura. Les vignes sont d’ailleurs réparties selon cette même clef. Par comparaison aux vignobles européens elles sont relativement hautes en altitude – entre 270 m au plus bas (au Tessin) et 1 100 m au plus haut (en Valais) – et souvent dans des zones à forte déclivité. En hiver il n’est pas rare de voir de la neige dans les vignes et les températures annuelles moyennes se situent entre 9 degrés (Suisse alémanique) et 12 degrés (Tessin). De fait la Suisse fait partie des producteurs de vin dit de régions fraîches. Lorsque la Suisse se présente au monde elle revendique un terroir à caractère alpin.